Comment j’ai basculé du côté obscur… la suite

Comment j’ai basculé du côté obscur… la suite

Il y a bien longtemps dans une lointaine galaxie, 756 jours exactement. Je venais de rejouer ma première main sur Winamax et j’avais écrit cet article.

Je me souviens de cet article écrit au coin du feu ce 15 février 2012 à 23h33, sous ma petite couette toute moelleuse et bien douillette. J’étais encore un jeune padawan tout naïf croyant à la bonté humaine, au pardon et à la pitié. Mon papier peint à l’époque était de couleur bleu. Un bleu océan, vif et envoutant. Je faisais des rêves mettant en scène des sirènes, des nymphes et des ewoks en porte jarretelles. Luke, le marcheur dans le ciel avec son sabre laser et sa coupe rétro toute blonde était mon héros. La naïveté était mon crédo. La gentillesse était mon dogme.

Vous vous demandez depuis tout gamin comment ça se passe quand on bascule du côté obscur. Papa Lucas a eu besoin de 6 films pour vous l’expliquer. Je vais vous le résumer en une ligne à la façon Yoda : « A un site de poker tu t’inscriras, le pouvoir du côté obscur tu comprendras ».

23h34 : je m’installe donc tranquillement à cette table de sit’n go. Je découvre alors ma main : une paire d’as.
23h35 : Je pars rapidement à tapis.
23h36 : Un adversaire me suit avec une vieille paire de rois.
23h37 : Un roi tombe au flop.
23h38 : Je perds tout mon pognon.

« La peur est le chemin vers le côté obscur : la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance » comme dirait l’autre. Putain mais il avait raison le petit tout vert ! J’ai commencé à flipper. Je jouais avec cette peur au ventre.
On me sur-relançait. Je flippais.
On me harcelait. Je me couchais.
Des joueurs agressifs étaient à tous les étages. Ils étaient partout. J’étais cerné !

Mon corps et mon esprit changèrent alors progressivement. Ma colère prit alors le dessus sur ma peur. Je commençais alors à comprendre certains coups. La relance et l’agressivité devinrent mes meilleures armes… Le bluff, arme ultime, devint mon coup fétiche. A mesure de mon apprentissage, mon univers tout entier changea. Fini le bleu sur mes murs ; j’optais pour un noir épais et sombre. Les nymphes et sirène se transformèrent en déesses sexy et pulpeuses. Et le coup de grâce ! Je découvris que ce bon vieux Luke se fournissait en substances illégales auprès d’un un certain Jabba vivant du côté de Mos Eisley ! Mes illusions et ma naïveté étaient définitivement perdues !

Je devins alors un seigneur du mal adepte de l’agression perpétuelle et de la sur-relance dévastatrice. En ligne ou même contre des amis lors de parties mémorables, je ne montre aucune pitié. Mon but ? Les plumer et les dépouiller ! Il n’y a pas d’amitié qui compte quand il s’agit de gagner un coup, et puis quoi encore !?

Ce soir, j’ai une petite partie prévue contre 2 potes justement : Dark et Bobba… d’excellents joueurs. Entre les pouvoirs de Darky et la poker face de Bobba, ça s’annonce pas évident mais je suis confiant, terriblement confiant !

Putain, le côté obscur, c’est de la bombe de balle !

Laissez un commentaire

*