Comment j’ai basculé du côté obscur…

Comment j’ai basculé du côté obscur…

23h29 : Samedi soir dernier, -8 degrés dehors. Rien à la télé. Mégaupload HS. Pas de soirée au programme. Je me dis qu’il est temps. Oui, il temps que je replonge.

Les pubs en 4×3 dans le métro me le rabattent sans cesse. J’ai cru même entendre la petite voix de Patrick qui me l’imposait. Oui, je suis de nouveau prêt. J’ai attendu ce moment pendant des mois, des jours sans fin, de longues et cruelles heures, de terribles et longues secondes.

OUI, il est temps.

Il est temps que je renfloue mon compte Winamax.


23h30 : Le temps suspend son vol. La température dans mon appartement grimpe de quelques degrés. Je sens mon cœur qui s’emballe. Ma tension monte dangereusement. Je m’empare de mon Ipad. Mes mains tremblent et je branche mon Itunes sur la playlist Musique de film > Star Wars > en mode schuffle. D’un coup, la « marche impériale » s’emballe sur mes enceintes bluetooth en 5 .1 DOLBY SURROUND THX. Le sol se met à trembler, mon voisin m’insulte en coréen et je sens d’un coup le souffle de Dark Vador le long de mon cou. Vous sentez le moment de panique, fatidique où, OUI, vous allez succomber au côté obscur, vous allez jouer une main avec de l’argent réel. Le moment où vous allez de nouveau replonger dans l’enfer du jeu. HAHAHA !

23h31 : Je tapote sur ma tablette haute définition que tout bon geek de base se doit de posséder. Je tapote encore et cherche l’appli ultime marquée d’un W comme Winch… heu Winamax. Itunes est là. Je télécharge l’appli maudite tant redoutée.

23h32 : J’y suis. La page « dépôt de Winamax » s’ouvre devant mes yeux ébahis. Et là dans la case montant du dépôt, je rentre 2 chiffres, oui 2 chiffres. Un 8 et un 0. Non, ces chiffres ne sont pas choisis par au hasard. J’ai lu dans « Voici », presse ô combien respectable et « Paris Match », grand journal d’information, que le 8 portait chance, qu’il était synonyme de bonheur et de richesse. Le 0 ? Et bien, c’est l’infini… ou le looser. Non, c’est l’infini me dit « Match » et je le crois sur parole. Le 8 et le 0 : forcément la richesse au bout du tunnel.

23h33 : Je transfère donc ce virement exceptionnel de 80 euros sur mon compte Winamax. Une somme qui aurait pu me servir pour payer une tournée au PMU du coin. Une somme que j’aurai pu également utiliser pour télécharger le dernier Britney Spears featuring Lady Gaga et Akon. Et NON ! Cet argent ne me servira pas à améliorer mes faibles connaissances en art. J’aurai tellement voulu donner un peu d’argent à ces pauvres maisons de disque. J’aurai tellement voulu donner un peu d’argent à cette magnifique institution qu’est l’Hadopi qui en tellement besoin pour lutter contre ces méchants voyous tout plein d’anonymous qui portent un méchant masque qui fait peur. Ces 80 euros auraient pu me permettre de financer des artistes magnifiques tel que Justin Bieber pour qu’il répandre sa semence, … heu sa musique à travers la galaxie. Non, cet argent servira à jouer à du Texas Holdem No limit en ligne. C’est le maaaaaal absolu et je suis retombé dedans.

23h34 : je me connecte à un sit and go à 50 centimes de buy in.

23h34 et 30 secondes samedi dernier : je joue ma première main. J’ai basculé du côté obscur.

Adrien

Laissez un commentaire

*