Winamax Poker Tour, j’y étais ! – Chapitre 1

Winamax Poker Tour, j’y étais ! – Chapitre 1

Samedi et dimanche dernier s’est tenu le Winamax Poker tour à la grande halle de la Villette. Un événement assez incroyable qui a réuni exactement 1 935 amateurs de poker dans une même et énorme salle. Je vous raconte.

Samedi 9h : J’arrive métro porte de Pantin. Pas grand monde sur le parvis face à la grande halle de la Villette ; mes yeux sont encore à moitié ouverts et j’ai la tête en compote suite à une double soirée la veille. Un pot de départ entre 19h et 23h qui s’est enchainé avec un anniversaire jusqu’à 2h… Vous pouvez imaginer ma gueule de bois. Pas d’aspirine, pas de doliprane… la journée s’annonce délicate.

Je me retrouve donc là sur cet immense parvis face à la grande halle. Je lève la tête et des néons rouges affichent en grand « Winamax Poker Tour ». Pas de doute, je suis bien arrivé. J’ai hâte de retourner mes deux premières cartes !

Je sors alors mon téléphone et appelle mon pote qui doit me rejoindre à 9h sur ce même parvis.

« Yo man, t’es où, j’suis arrivé… on va se boire un café ? »
« heu… mouais… j’suis encore dans mon plumard » me répond-il avec une voix roque et graveleuse.
« Ah merde… ça va commencer à 9h45… bouge-toi ! »
« rrrrr, mmmf, mmf,… j’arrive »
Et j’enchaine « Et ta partie d’hier soir ?»
« heu, heu ouais de la grosse merde, je te raconte tout à l’heure ».

Je raccroche et me dirige alors directement vers l’entrée de la halle de la Villette. Je sors mon invitation, présente ma carte d’identité à un gros balèze qui me donne l’autorisation de rentrer dans le bâtiment. Après avoir obtenu mon ticket d’entrée de la part d’une des très charmantes hôtesses présentes, je m’engouffre à l’intérieur. Table 175 place 2, j’espère que ça va me porter chance.

J’arrive alors dans la salle et là c’est la grosse claque ! 200 tables de poker se dressent devant moi. Les tables sont vides et seulement quelques joueurs arpentent les travées de la grande Halle. On aurait dit que la salle m’appartenait : un moment solennel ! Un écran géant diffuse en boucle une vidéo du Sismix : le festival Electro Poker organisé par la marque au W. Je suis déjà dans l’ambiance et je sens que la tension monte.

Winamax Poker Tour 018

D’ailleurs, je m’étonne du si petit nombre de joueurs présents. Le tournoi doit commencer dans 25 minutes et il y a à peine 150 personnes dans la halle. Je ressors alors l’invitation et relis attentivement l’agenda de la journée : le tournoi ne commencera en fait qu’à 10h45 ! J’enrage ! Et je me dis que j’aurai pu dormir une bonne heure de plus ! Ce n’est pas comme si j’avais pas une putain de gueule de bois… et que j’aurais bien dormi une heure de plus. Et je repense à mon pote que j’ai réveillé pour rien !

Je vais au bar, me prends un café (dégueu) et une part de gâteau au chocolat (dégueu)… Il est 9h20.

D’ailleurs à ce moment, mon téléphone sonne. C’est mon pote qui m’appelle et me dit qu’il est déjà arrivé. Je ne comprends pas ! Il m’a appelé il y a à peine 20 minutes et il est déjà là alors qu’il habite à l’autre bout de Paris… Mon pote débarque alors en courant au milieu de la halle, les cheveux en bataille et la mine blafarde.

Je crie alors : « Yo man !! Je suis là… »… il se ramène, on checke et je lui dis en fait que le tournoi commence dans plus d’une heure.

« Merde, j’ai pris un taxi pour venir… 21€ » dit-il.

… Oups…

J’enchaine rapidement « Et cette partie d’hier ? »

« C’est la première fois depuis longtemps que je me fais éliminer aussi tôt ! » me répond-il.

Il faut dire que mon pote joue vraiment bien mais qu’il est assez (voir très) agressif. Et là, il me raconte qu’il s’est pris 3 horreurs et qu’il a fini son tournoi organisé chez lui à 23h… et que la partie a fini à… 4h. Au temps, quand on joue chez quelqu’un, on peut toujours rentrer après avoir perdu, mais là, à domicile, c’est tout de suite plus difficile… impossible de dormir quand 5 joueurs hurlent à chaque relance ou s’insultent à chaque tapis !

On se prend un café à l’extérieur et on revient à 10h30 pour l’ouverture des tables. Je cherche alors ma table et m’installe tranquillement. A ma place, je trouve alors un livret présentant la structure des blindes et autres infos utiles, un jeu de cartes, un anti-stress Winamax et des jetons d’une valeur de 20 000. Je salue les joueurs présents à la table.

Après un petit show et un discours pas très inspiré de notre ami Patrick, le tournoi peut commencer.

10h45 : On me distribue alors les 2 premières cartes. Je les attendais depuis longtemps ces deux cartes. Je suis un peu tendu tout de même. Je retourne fébrilement mes cartes et je vois… 2 beaux as.

Tout d’un coup, ma gueule de bois s’est envolée !

A suivre…

Laissez un commentaire

*